vendredi 2 novembre 2007

Speakerine

La TV d’aujourd’hui m’a enlevé les speakerines.

Il me semble qu’elles étaient toutes blondes. En tout cas, elles étaient permanentées à souhait et souriantes, quoi qu’il advienne.
Avec elles, pas besoin de programme TV. On savait tout de suite si on avait envie de voir le film ou s’il fallait mettre les enfants au lit en raison de scènes qui ne leur conviendraient pas.
Elles accompagnaient notre soirée. Et bizarre, elles n’ont jamais porté qu’un prénom : Sylvie, Maryse, … Je ne me souviens pas qu’aucune ait jamais eu un soupçon de nom de famille.
Normal, cela nous aurait retiré le droit de croire qu'elles faisaient partie de la nôtre.
Un jour elles ont disparu. J’imagine, à la RTBF, une grande armoire dans laquelle on aurait rangé toutes les speakerines, en attendant d’en faire à nouveau usage. Sans aucun doute, comme les manequins des vitrines, ont elles pris un petit air kitch, mais elles ne peuvent pas avoir changé, et leur sourire doit toujours briller du même éclat qu'au jour où elles ont été remisées là.

1 commentaire:

marcelle_kim a dit…

sylvie qui s appelle marie vie tel toujours car ou elle habitais son appartement est vide